La biographie du Prophète (saWs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La biographie du Prophète (saWs)

Message par Tawhidoullah le Sam 31 Mai - 16:05






Introduction...

Environ 600 années après le départ du prophète Issa (Jésus) , comme Allah n'avait envoyé aucun autre Messager sur terre, les gens étaient plongés dans l'obscurité (al jahl). Ils avaient oublié Dieu. Ils avaient oublié les bonnes paroles prêchées par les Prophètes. Ils fabriquaient des idoles et les adoraient. Ils adoraient aussi les arbres, la mer, le soleil, la lune etc... Ils consommaient des boissons alcoolisées et s'adonnaient aux jeux de hasard. Ils enterraient leurs filles vivantes et brûlaient vives les veuves. Bref, le monde était dans le plus grand égarement et dans la plus grande perdition. On avait cessé d'adorer le Dieu Unique. Il était alors nécessaire qu'un Messager vienne de la part d'Allah pour guider à nouveau l'humanité vers le chemin de la Vérité.

Sa naissance...

C'est alors à la Mecque, que le prophète est nee et Sa nassaicance fut très probablement le lundi 12 du mois de "Rabi'oul Awwal" de l'année de l'éléphant. Lors de la naissance de Mohammad, plusieurs événements eurent lieu à travers le monde , ainsi le palais de l'empereur perse trembla et un feu qui était allumé depuis des siècles dans un de leurs temples s'éteignit.

Sa Garde...

Son père Abdoullah mourut deux mois avant la naissance de Mohammad. Agé alors de 6 ans, après la mort de sa mère Amina, il fut pris en charge par son grand-père Abdoul Mouttalib. Mais deux ans, deux mois et dix jours après la mort de sa mère, Abdoul Mouttalib tomba gravement malade. Il appela alors à son chevet tous ses fils et décida qu'après sa mort, Mohammad serait confié à l'un d'eux : Abou Talib. Abdoul Mouttalib mourut quelques temps plus tard alors que Mohammad n'avait que 8 ans. Abou Tâlib était l'oncle de Mohammad. Il avait une famille nombreuse mais malgré personne ne voulu recueillir Mohammad. Pour pouvoir élever sa famille, il allait jusqu'en Syrie (le Châm) pour faire du commerce.

Un Signe...

Lorsque Mohammad fut âgé de 12 ans, son oncle Abou Tâlib décida de faire un voyage vers la Syrie. Le jeune Mohammad voulut l'accompagner mais Abou Tâlib refusa à cause des difficultés du voyage. Puis comme il insistait beaucoup, il accepta de l'emmener avec lui. Ce fut son premier voyage vers la Syrie. Ce fut à l'occasion de ce voyage qu'il rencontra un moine nommé "Bahira" qui reconnut en lui les signes distinctifs du Prophète qui avait été prédit dans l'évangile et qui était attendu. Il conseilla à Abou Tâlib de ramener Mohammad rapidement vers la mecque et de bien veiller sur lui.


Mohammad avait cultivé pendant son enfance et sa jeunesse un certain caractère et une force morale tout à fait différents des autres. Il avait de bonnes manières. Il était honnête et loyal. Aussi, les gens de la mecque l'appelait "Al-Amine" (le digne de confiance).

Khadija...

Il y avait à la Mecque une femme veuve très riche qui s'appelait Khadija (qu'Allah l'agrée). Elle faisait du commerce à la mecque mais aussi en dehors de l'Arabie, par l'intermédiaire d'autres personnes. Quand elle apprit que Mohammad était l'homme le plus honnête de la Mecque, elle lui proposa de conduire une de ses caravanes commerciales vers la Syrie, en échange d'un salaire. Mohammad accepta sa proposition et accomplit ainsi son second voyage vers ce pays. Maysara ( une servante de Khadija, qui les accompagnaient) constata aussi lors de ce voyage d'autres signes étranges concernant Mohammad. Elle en fit alors part à Khadija (qu'Allah l'agrée) à son retour.

Khadija (que Dieu l'agrée) était une femme riche et éduquée. Elle envoya alors une messagère nommée Nafiça chez l'oncle de Mohammad pour lui faire part de son désir d'épouser Muhammad. La demande ayant été acceptée, Mohammad, était alors âgé de 25 ans lorsqu'il épousa Khadija qui pour sa part avait 40 ans. Elle a vécu plus d'un quart de siècle (plus de 25 ans) avec son époux. Mohammad n'épousa pas d'autres femmes tant que Khadija était encore en vie. Elle fut sa meilleure épouse et compagne. De cette union, naquirent quatre filles et deux fils. Les deux fils s'appelaient Quassim et Tahir. Tous deux moururent en bas âge. Les filles s'appelaient Zeïnab, Oum Koulçoum, Roquayya et Fâtima .


La Révélation...

Avant la première révélation, il avait l'habitude de se rendre dans une grotte au mont "Hirâ" pour louer dieu . Ce fut là , pendant une nuit du mois de Ramadan, à l'âge de 40 ans, que soudainement, Mohammad perçut une présence, dans le silence de la nuit. Une voix se fit entendre : "Lis!" Mohammad était bouleversé. "Je ne sais pas lire" lorsque la voix répéta l'ordre c'est comme si la terre s'était mise à trembler : "Lis !" "que dois je lire?" Puis soudain, il se sentit comme libéré.



" Lis ! au nom de ton Seigneur qui a créé !
Il a créé l'Homme d'un caillot de sang.
Lis car ton Seigneur est le Très Généreux.
Qui a instruit l'Homme au moyen du Calame, de la plume.
Il lui a enseigné ce qu'il ne savait pas. "
Sourate L'adhérence (Al-Alaq). Verset 1-5 (96 : 1-5)

Ce furent les 5 premiers versets du Glorieux Coran, la voix était celle de Gabriel ,qui fut envoyé par Dieu au dernier des prophètes. Mohammad était envoyé à l'Humanité tout entière, pour guider les Hommes mais aussi les Djinns vers le chemin de Dieu.

Son Message...

L'aimé d'Allah (Habiboullah), comme il fut surnommé, reprocha aux Mecquois leurs idoles les appela à adorer le Créateur Unique et leur récita les versets du Coran pour les guider dans la bonne voie. Comme réponse il fit face à la torture et l'oppression. Lorsque les Mecquois prirent conscience de leur incapacité à lui faire face, il lui offrirent royauté, argent et pouvoir mais Mohammad (paix et bénédictions) refusa et dit :
" Même si vous me posez

le Soleil sur ma main droite

et la Lune sur ma main gauche Je ne renoncerais pas à mon Message "


Et quel était son message ? Son message était :
Ô vous les gens ! Dites il n'y a de Divinités que Dieu vous réussirez !

Les Persécussions...

Lentement, un par un, le nombre des musulmans augmentait, guidés par le prophète bien-aimé. Mais les musulmans furent l'objet de persécutions dès les premiers temps de l'Islam. On riait et on se moquait d'eux, et comme si cela ne suffisait pas, les non croyants avaient même recours à des attaques et à des tortures physiques. Quelques centaines de musulmans réussirent à quitter la Mecque, abandonnant leur maison, cherchant refuge en Abyssinie voisine, terre chrétienne, et ceux qui restèrent, subirent des persécutions de plus en plus violentes. Une nouvelle tactique fut mise en place par les chefs de la Mecque. Ils contraignirent le prophète et ses compagnons à vivre dans un endroit isolé de la ville, et aucune provision ne leur parvenait.

Son Heure...
Après plusieurs années, Mohammed (PBAL) et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis. Avant que Mohammed (PBAL) ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est. Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine. L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.

Le prophète Mohammed (PBAL) était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave. Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà. De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire.
Abou Bakr, le véridique dit ceci :

" A quiconque adorait Mohamed, j'annonce la mort de Mohamed.
Mais à celui qui adore Allah, Le Seigneur est vivant et ne meurt jamais "
avatar
Tawhidoullah

Nombre de messages : 13
Localisation : france
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La biographie du Prophète (saWs)

Message par Tawhidoullah le Jeu 12 Juin - 21:29





L’obligation d’aimer le Prophète s.a.w.s plus que sa propre personne…

Al-Qadî ’Iyâdh - rahimahou Allah - a dit :
« Allah ‘aza oua djal a dit :


قُلْ إِن كَانَ آبَاؤُكُمْ وَأَبْنَآؤُكُمْ وَإِخْوَانُكُمْ وَأَزْوَاجُكُمْ وَعَشِيرَتُكُمْ وَأَمْوَالٌ اقْتَرَفْتُمُوهَا وَتِجَارَةٌ تَخْشَوْنَ كَسَادَهَا وَمَسَاكِنُ تَرْضَوْنَهَا أَحَبَّ إِلَيْكُم مِّنَ اللّهِ وَرَسُولِهِ وَجِهَادٍ فِي سَبِيلِهِ فَتَرَبَّصُواْ حَتَّى يَأْتِيَ اللّهُ بِأَمْرِهِ وَاللّهُ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ
« Dis : « Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers. » [Sourate 9, Verset 24]

Cela suffit comme encouragement [et précaution], preuve et argument sur le caractère obligatoire de cet amour [pour le Prophète], du grand danger que cela représente, et du mérite porté à l’égard du Prophète - prière et salut sur lui -.
Certes, Allah –Ta’ala - a condamné ceux pour qui leur argent, leurs familles et leurs enfants sont plus aimés qu’Allah et Son Prophète.

Et Il les a menacés en disant :
فَتَرَبَّصُواْ حَتَّى يَأْتِيَ اللّهُ بِأَمْرِهِ
« Alors, attendez qu’Allah fasse venir Son ordre » [Sourate 9, Verset 24]

Puis Il a terminé le verset en les qualifiant de pervers et en leur annonçant qu’ils feront partie des égarés et qu’Allah ne les guidera point.

Nous tenons une tradition (hadith) d’après Abû ‘Alî al-Ghassânî al-Hâfidh [...] selon Anas - qu’Allah l’agrée - que le Prophète - prière et salut sur lui - a dit : « Aucun d’entre vous n’est vraiment croyant tant qu’il ne m’aime pas plus que ses enfants, son père et tous les gens. » [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]
Et Abû Hurayra a rapporté une version semblable.
Selon Anas, le Prophète - prière et salut sur lui - " a dit : « Il y a trois choses qui procurent au croyant la douceur de la foi : lorsqu’Allah et Son Messager lui sont plus chers que tous les autres, lorsqu’il n’aime une personne que pour Allah et pour nulle autre raison, et lorsque le fait de retourner à l'incroyance lui est plus répugnant que d’être jeté dans le feu. » [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

‘Omar Ibn Khattâb - qu’Allah l’agrée - a dit au Prophète - prière et salut sur lui - : « Tu m’es plus cher que tout, sauf mon âme se trouvant entre mes deux côtes ! »
Et le Prophète - prière et salut sur lui - de lui répondre : « Aucun d’entre vous n’est vraiment croyant tant qu’il ne m’aime pas plus que sa propre personne. »
Et ‘Omar dit : « Par celui qui a fait descendre le Livre sur toi, Tu m’es plus cher que mon âme se trouvant entre mes deux côtes ! »
Et le Prophète - prière et salut sur lui - de lui dire : « Maintenant ‘Omar tu dis vrai. » [Hadîth authentique - Cité dans « Al-Muntaqa Al-Hindî » n°1386]

Sahl - qu’Allah l’agrée - a dit : « Celui qui ne voit pas qu’il est sous l’autorité de l’Envoyé d’Allah dans l’ensemble de ses situations et de sa personne, ne goûte pas la douceur de sa Sounna, car certes le Prophète - prière et salut sur lui - a dit : « Aucun d’entre vous n’est vraiment croyant tant qu’il ne m’aime pas plus que sa propre personne. » [Hadîth authentique rapporté par l’Imâm Ahmad dans son « Mousnad »]


Article tiré de Kitâb « Ach-Chifâ bi ta’rif huqûq al-Mustafa » Al-Qadî ’Iyâdh (rahimahou Allah)
Révisé par l'équipe d'Islam house
avatar
Tawhidoullah

Nombre de messages : 13
Localisation : france
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La biographie du Prophète (saWs)

Message par Tawhidoullah le Mar 24 Juin - 20:57




Dernier sermon du Prophète(s.a.w.s)


Ce sermon fut récité le neuvième jour de zoul houja 10 a.h dans la vallée uranah du mont arafat :

Après avoir loué et remercié Dieu, le prophète (paix soit sur lui) dit :


"O peuple ! Prêtez-moi une oreille attentive, car je ne sais pas si je serai encore parmi vous l'an prochain. Alors, écoutez ce que je dis avec beaucoup d'attention et transmettez ces mots à ceux qui ne pouvaient être présents aujourd'hui.

O peuple ! Tout comme vous considérez ce mois, ce jour, cette cité sacrée, considérez aussi la vie et la propriété de tout Musulman comme sacrées. Rendez les biens qu'on vous a prêtés à leurs propriétaires de droit. Ne faites de mal à personne de façon à ce qu'on ne vous fasse pas de mal. Souvenez-vous qu'un jour vous rencontrerez votre Seigneur et Il vous demandera des comptes sur vos actions en ce monde. Dieu vous a interdit l'usure. Alors, toute obligation usuraire doit désormais être annulée. Votre capital est à vous. Vous n'infligerez ni souffrirez d'aucune iniquité. Dieu a jugé qu'il n'y devait pas y avoir d'intérêt et que tout intérêt du à Abbas Ibn 'Abda'Al Muttalib (l'oncle du prophète) doit être annulé.

Tous les droits (à la vengeance) découlant des homicides de la période pré-islamique sont désormais annulés et les premiers que j'abolis sont ceux qui découlent du meurtre de Rabiah Ibn Al Harith (un proche du prophète).

O peuple ! Les incroyants jouent avec le calendrier afin de rendre permissible ce que Dieu a interdit et interdire ce que Dieu a permis. Selon Dieu, les mois sont au nombre de douze. Quatre d'entre-eux sont saints. Trois d'entre eux sont successifs et un survient entre les mois de Jumada et de Shaban

Faites attention au Diable, pour le bien de votre religion. Il a perdu tout espoir de vous égarer par les grands péchés, alors faites attention de le suivre dans les petits péchés.

O peuple ! Il est vrai que vous avez des droits sur vos femmes, mais elles ont aussi des droits sur vous. Souvenez-vous que vous les avez prises comme femmes seulement avec la permission et de Dieu et en remplissant un pacte avec Lui. Si elles vous restent fidèles, alors il leur revient le droit d'être nourries et vêtues dans la gentillesse. Traitez bien vos femmes et soyez gentils avec elles, car elles sont vos partenaires et vos assistantes dévouées. Et c'est votre droit qu'elles ne fréquentent pas des gens que vous n'approuvez pas, ainsi que de ne jamais être infidèles. O peuple ! Écoutez-moi avec sincérité. Adorez Dieu, accomplissez vos cinq prières quotidiennes, jeûnez pendant le mois du Ramadan et donnez de votre bien en Zakat (charité). Faites le Hajj (pèlerinage), si vous le pouvez.

Toute l'humanité descend de Adam et Eve. Un Arabe n'est pas supérieur à un non-Arabe et un non-Arabe n'est pas supérieur à un Arabe. Un blanc n'est pas supérieur à un noir et un noir n'est pas supérieur à un blanc - seulement par la piété et la bonne action. Sachez que chaque Musulman est le frère de chaque Musulman et que les Musulmans constituent une fraternité. Le bien d'autrui n'est pas légitime pour un Musulman excepté celui que son frère lui donne de plein gré. Alors, ne vous faites pas d'injustice à vous-mêmes. Souvenez-vous qu'un jour vous rencontrerez Dieu et répondrez pour vos actions en ce monde. Alors faites attention ! Ne vous égarez pas du chemin de la piété après mon départ.

O peuple ! Aucun prophète ou messager ne viendra après moi et aucune nouvelle croyance ne naîtra. Raisonnez bien alors, O peuple, et comprenez les mots que je vous transmets. Je laisse derrière moi deux choses : le Coran et ma Sunna et si vous les suivez, vous ne vous égarerez jamais.


Tous ceux qui écoutent devront transmettre mes paroles aux autres et les autres, à d'autres encore, de façon à ce que les derniers comprennent mes paroles encore mieux que ceux qui m'écoutent directement. Soit témoin, O Dieu, que j'ai transmis Ton message à Ton peuple".
avatar
Tawhidoullah

Nombre de messages : 13
Localisation : france
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La biographie du Prophète (saWs)

Message par Tawhidoullah le Sam 9 Aoû - 2:54



Le Portrait du Prophète s.a.w.s

Le Prophète s.a.w.s était d'une taille un peu au-dessus de la moyenne. Mais curieusement, dans les rassemblements, il paraissait plus grand que ceux qui, en fait, étaient plus géant que lui –jusqu'à ce que la foule se disperse. Sa peau était d’une blancheur légèrement terne. Ses cheveux légèrement ondulés étaient noirs comme du jais et retombaient tout le long des lobes de ses oreilles jusqu'aux épaules. De fois, il se faisait une raie au milieu. Il lui arrivait aussi de se faire des nattes. Muhammad était d'un physique imposant. Il avait de larges épaules entre lesquelles se trouvait le Sceau de la prophétie. Il avait de longs membres bien musclés, des articulations et une tour de taille larges, le ventre et la poitrine en harmonie. Son visage était radieux et éclatant, « tel le soleil suivant son cours », affirme l'un de ses Compagnons. Son cou était d'un blanc argenté. Il avait un front saillant; des pupilles larges et noirs, des cils longs et abondants, un nez aquilin et bien fait. Au moment de sa mort, le Prophète r comptait exactement 17 cheveux blancs disséminés sur ses tempes et son menton touffu. Ses avant-bras et ses pectoraux étaient couverts de poils qui formaient d'ailleurs une ligne du haut de sa poitrine au nombril.
Il marchait de manière aisée, humble et à grands pas. En marchant, il restait dressé comme s’il était sur une pente. Quand il fallait se retourner, il le faisait de tout son corps, écoutait attentivement celui qui lui adressait la parole et se montrait préoccupé par ce qu'on lui disait. Lorsqu'il indiquait quelqu'un ou quelque chose, il le faisait avec toute une main ouverte de façon à n’offenser personne. De la même façon, quand il faisait des reproches, il ne nommait jamais les concernés. Il disait tout simplement : « Pourquoi certaines personnes agissent-elles comme ceci ou comme cela ? » Il ne riait qu'au point de laisser entrevoir un vide entre les incisives de sa mâchoire supérieure de celles de sa mâchoire inférieure. Sa colère ne s'exprimait que par la rougeur de sa face et le gonflement de la veine entre ses beaux sourcils. Une fois même, il a eu à tenir les propos suivants : « Je suis le maître des fils d'Adam et je ne le dit pas par orgueil. »[1]
En fait, sa distance par rapport à l'orgueil était tellement évidente que même les tout petits enfants l'entraînaient dans leurs jeux à travers les rues de Médine en s'agrippant à sa main. Il dit à ce propos : « Quiconque ne fait pas montre de sympathie pour les jeunes et d'honneur pour les veilles personnes, n'est pas des nôtres. »[2] Dans le même ordre d'idées, Allah U dit :  [Allah vous a envoyé] un Messager qui vous récite les versets d'Allah comme preuves claires, afin de faire sortir ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres des ténèbres à la lumière […]  [3]
Ali , cousin et beau-fils du Prophète r dit au sujet de Muhammad r : « Il était le Dernier des Prophètes, l'homme au cœur le plus généreux et au meilleur tempérament, le plus véridique et le plus sociable. Quiconque le voyait, même à tout hasard, se levait par respect pour lui et quiconque avait l'occasion de lui tenir compagnie et parvenait à le connaître succombait inévitablement à son charme. Ceux qui le décrivait disait : '' Je n'ai jamais eu à rencontrer son pareil depuis que je suis né '' »
Aïcha –qu’Allah soit satisfait d’elle–, la femme chérie du Prophète r dit à propos de son mari : « Il participait toujours aux travaux domestiques. Il lui arrivait de raccommoder ses habits, de réparer ses chaussures et de balayer le sol. Il avait également l'habitude d'attacher, de faire paître et de traire ses animaux. »[4]
Elle a également présenté son comportement comme étant « (l'incarnation du) Qur'an »
 En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier invoque Allah fréquemment.[5]

[1] At-Tirmidzy
[2] Abû Dawud
[3] At-Talaq, 11
[4] Al-Boukhari
[5] Al-Ahzab, 21
avatar
Tawhidoullah

Nombre de messages : 13
Localisation : france
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La biographie du Prophète (saWs)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum